26
sept.

En route vers une mise en oeuvre SAFe: avantages et risques

L’accélération de la transformation numérique génère de nouveaux modèles économiques et voit des acteurs jusqu’ici inconnus bousculer le marché. Pour rester en phase avec tous ces changements, la réponse incontournable est plus d’agilité. La méthode Agile la plus couramment utilisée est Scrum, qui accorde une place centrale à des équipes pluridisciplinaires, autogérées et capables de travailler de façon autonome.

 

Dans la pratique, les équipes Scrum se heurtent rapidement à leurs propres limites. Les processus et les produits sont souvent si complexes qu’il est impossible pour une équipe de 3 à 9 développeurs de les réaliser. Plusieurs équipes sont donc amenées à travailler sur le même produit, ce qui crée toutes sortes de dépendances.

 

COMMENT ÉVITER QUE LES ÉQUIPES AGILES NE SE MARCHENT SUR LES PIEDS ?
EN METTANT L’AGILITÉ À L’ÉCHELLE GRÂCE AU MODÈLE SAFE !

 

SAFe en bref

Le cadre SAFe (Scaled Agile Framework®) se caractérise par plusieurs niveaux hiérarchiques : Team (Équipe), Programme, Value Stream (Flux de valeur) et Portfolio (Portefeuille). Comme dans la méthode Agile/Scrum, des équipes pluridisciplinaires et autogérées y occupent une place centrale. La nouveauté réside dans le fait que les activités des diverses équipes sont coordonnées et alignées les unes avec les autres. Les livrables sont regroupés au niveau Programme sous la forme d’Agile Release Trains (ART). La responsabilité de la stratégie, la définition des Epics, la priorisation et la budgétisation se situent pour leur part au niveau Portfolio. Dans les grandes organisations, il est en outre possible de créer des portefeuilles distincts pour chaque domaine : les Chaînes de valeur.

 

Notre formateur SPCT Eelco Rustenburg à l’œuvre pendant une session SAFe

Les avantages

Le modèle SAFe offre un cadre clair permettant aux équipes de travailler ensemble sur les produits qui contribuent à la réalisation des objectifs de l’organisation toute entière. On évite ainsi que la capacité limitée d’une équipe ne retarde l’ensemble du processus ou que des solutions fragmentées et moins pertinentes ne pointent le bout de leur nez. En définitive, le tout est toujours plus que la somme de ses parties !

Un autre avantage de la méthode SAFe est qu’elle est déployée à tous les niveaux de l’organisation de sorte que l’accent est instantanément mis sur les objectifs à long terme. Les équipes de développement ne planifient bien souvent leur travail que sur les 2-3 prochains sprints. Dans les grandes organisations, le développement de nouveaux produits ou services prend toutefois beaucoup plus de temps. Le modèle SAFe offre plus de latitude à cet égard.

Télécharger la brochure Implementing SAFe (SPC)

 

Les risques

Si le modèle SAFe est porteur de belles opportunités, il présente aussi certains risques :

  • Agile a été imaginé pour donner plus d’autonomie aux équipes de développement. Mais lorsqu’une organisation décide de mettre l’agilité à l’échelle, ces équipes distinctes doivent aligner leurs méthodes de travail. Elles perdent donc de leur liberté. Le risque existe que les collaborateurs travaillant au sein de ces équipes ne se sentent moins impliqués et qu’ils ne se déchargent de leurs responsabilités sur autrui.
  • Le modèle SAFe est très exhaustif. Il comprend toutes sortes de rôles, de responsabilités et de processus. Le danger est que l’organisation ne s’en trouve inutilement alourdie et que cela porte préjudice à l’agilité initialement recherchée.
  • Le modèle SAFe est ordonnancé de façon hiérarchique. Il est donc possible que les collaborateurs opérant aux niveaux Value Stream et Portfolio ne décèlent que peu de changement et qu’ils ne retournent à leurs vieilles habitudes.

Le modèle SAFe est remarquable dans le sens où il permet aux organisations de résoudre de façon satisfaisante les questions liées à la mise à l’échelle de l’agilité, et ainsi de développer de nouvelles solutions plus rapidement et d’une manière plus efficiente. Compte tenu de sa complexité et de son exhaustivité, sa mise en œuvre nécessite toutefois de solides compétences.

 

Notre conseil

Un déploiement réussi du modèle SAFe passe par une compréhension approfondie de la structure, de la genèse et des objectifs du cadre. Ces connaissances permettent d’identifier les enjeux les plus importants d’une organisation, de développer un état d’esprit Agile et de faire les bons choix. Au cours de ce processus, le regard d’un SAFe Program Consultant a une valeur inestimable.

 


Envie de devenir SAFe Program Consultant (SPC) ?

Vous aimeriez déployer avec succès le cadre SAFe au sein de votre organisation ? Gladwell Academy propose régulièrement une formation de quatre jours pour devenir un SAFe Program Consultant certifié. Au cours de celle-ci, les participants apprennent à concevoir, mettre en œuvre et affiner constamment le projet Agile de leur organisation, ainsi qu’à former managers et équipes aux principes Agile. Intéressé(e) ? Contactez-nous !

RESTER INFORMÉ

Abonnez-vous à notre newsletter